ACCUEILINFR'ACTION 10LE FESTIVALA PROPOS?PROJETSLIENSE-SERVICEARCHIVESPLAN DU SITE


Marguerite BOBEY, France

Vit et travaille dans la forêt jurassienne française.
 
Marguerite Bobey pratique la performance depuis 2003 ainsi que différents médiums (video, danse, concert, installation…). 
 
A la recherche de métissages, elle a travaillé dans des quartiers populaires, en milieu rural et en Afrique. Dans ses travaux de recherches transdisciplinaires, elle a collaboré avec des architectes-urbanistes, anthropologues, forestiers, théologiens, agriculteurs, cheerleaders, rappeurs…
Son propos est de faire de la poésie, de la poésie en action. Elle s'intéresse au documentaire, la poésie du quotidien et utilise à ses fins les outils de l'anthropologie.
 
Elle a participé plusieurs fois au festival d’art numérique Ososphère à Strasbourg, ainsi qu’à différents festivals de performance en France et en Europe. Elle a présenté son travail au Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg ainsi qu’au Musée des Beaux-Arts de Dole. Elle a réalisé des résidences dans des villages espagnoles, dans le château de Robin des Bois à Nottingham, à Kinshasa, la capitale de la République Démocratique du Congo...Elle a réalisé de nombreuses collaborations avec des poètes (Charles Pennequin, Olivier Desmarais...) et des musiciens (Wen Chin Fu, François Martig, Arnaud Abbati, Sébastien Lemporte...). Elle a aussi travaillé dans le cadre du laboratoire de recherche de l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Strasbourg avec des architectes, urbanistes et anthropologues. 
 
 
"Je pratique l’art performance comme Michel Vaujour le hold up. Michel raconte qu’en opération, il devenait maître des lieux, il prenait possession d’un territoire et de ses occupants. Et Michel, devenu yogi, ne me contredira pas, quand je précise qu’on ne peut pas prendre possession d’un territoire sans avoir pris possession de soi, sans s’être rendu libre.
 
L’art performance pour moi, c’est rentrer dans une danse ou une langue de possession. Je lâche prise. Je laisse toutes les énergies me traverser. Dans cette danse où je vrille mon corps et mon esprit, je découvre des forces cachées au fond de moi. Je me concentre sur elles,  sans chercher à les contrôler mais pour en jouir. Une autre réalité devient palpable. J’emmène l’audience avec moi dans ce monde du présent.
 
Haut les mains ! On bouge plus, là. On reste calme. Ça va bien se passer. OK ?!  On bouge pas, j’ai dit. J’ai un masque sur la gueule et ça t’fait pas rire, hein ? Tu sens le danger ? Tu sens la force là. Regarde moi cette vitalité. C’est nous, ça, mec. C’est en nous tout ça. Y a pas d’danger. C’est bon, hein ? D’se sentir vivant ! Pffouh…On r’descend…On retrouve nos esprits. Au fait, combien de temps a duré ce présent?"
426F6265792C2D4D6172677565726974655F27556B7261C3AF6E612D6D6F6E2D616D6F75722D312E6A706727
Marguerite BOBEY. Ukraïne mon amour. 2012.




INFR'ACTION 9


ARTISTES


Wathiq AL-AMERI, Irak/Suisse


Ali AL-FATLAWI, Irak/Suisse


Marguerite BOBEY, France


Saskia EDENS, Suisse


Regina FRANK, Allemagne


Michel GIROUD, France


Katri KAINULAINEN, Finlande


Anna KALWAJTYS, Pologne


Baek-Ki KIM, Corée du Sud


Istvan KOVACS, Hongrie


Echo MORGAN, Chine/Royaume-Uni


Nigel ROLFE, Irlande


Niki STAMPE-ÖDMAN, Suède


Liping TING, Taïwan


Dominic THORPE, Irlande


Bjørn VENØ, Norvège/Royaume-Uni


Wen Yau, China


Jianjun XI, Chine/Royaume-Uni


PHOTOS


PROGRAMME


THÈME


INFR'ACTION 8


INFR'ACTION 7


INFR'ACTION 6


INFR'ACTION 5


INFR'ACTION 4


INFR'ACTION 3


INFR'ACTION 2


Performance Now


5 CHINOIS...


INFR'ACTION 1